Nevers tourisme et guide

Photo de Nevers

Nevers Hôtels

Ou

Visiter Nevers

Nevers est juste à l'extérieur des frontières Est de la région (central) de la Loire dans le département de Nievre de Bourgogne. Même si elle n'est pas techniquement dans la Vallée de la Loire, elle est tout de même incluse ici parce que (a) elle se trouve sur les rives de la rivière de la Loire! (b) si vous visitez l'Est de la Loire alors ce serait une excursion intéressante.

Aujourd'hui, la ville est célèbre pour ses céramiques et car il est l'un des centres de pélerinages majeur de la France parce que la ville a gardé le corps de Bernadette Soubirous (1844-1879) - après avoir vu des apparission de la Vierge Marie en 1858 Bernadette a vécu et travaillée en tant qu'infirmière dans le couvent des Soeurs de la Charité.

La vieille ville, avec ses rues étroites et sinueuses, regorge de nombreux bâtiments et palais datant du XVIIe siècle.

Cathédrale de Nevers: dans le centre de la ville, l'importante cathédrale de Nevers est dédiée à Saint Cyr et Sainte Julitte et formée par la juxtaposition de deux bâtiments - la cathédrale a, en effet, deux absides distincts: à l'ouest il y a l'abside et le transept d'une église de style roman plus tôt, plus ancienne, tandis que l'abside orientale et la nef sont de style gothique (XIVe siècle). Le portail du côté sud est du XVe siècle, tandis que l'extérieur est la massive tour du XVIe siècle. La cathédrale de Saint-Cyr est certainement un des plus importants monuments gothiques de la ville. Mais il lui manque un style cohérent, il est encore très puissant en apparence, aussi bien à l'extérieur et à l'intérieur et particulièrement impressionnante par sa taille, plus de 100 mètres de long, 30 mètres de largeur et d'une hauteur de plus de 50 mètres. Dans l'abside romane de Saint Julitte, il y a quelques piliers primitifs, et la nef centrale est de style gothique parfaite. À l'extérieur de la cathédrale, admirer les belles fenêtres et les chapiteaux décorés - la vue externe est plus impressionnante sur le côté de l'abside et la façade sud.

Église de Saint Pierre: il y a nombreuses églises du XVIIe siècle à Nevers, parmi eux l'église de Saint Pierre, construite par les Jésuites en 1612, avec un plan en croix grecque et une façade sur deux niveaux. Au niveau bas, il y a quatre piliers doriques, supportant un temple magnifique, inscrit avec les histoires de la Passion du Christ. Au-dessus de la porte centrale est une couronne décorative tenue par un chérubin, et deux niches entre les piliers contiennent des statues de la Vierge et de Saint-Jean. La partie supérieure de la façade se compose de deux piliers ioniques, qui peuvent être vu à l'intérieur, où vous pourrez admirer un retable du XVIIe siècle représentant l'apparition de la Vierge et l'enfant avec un chevalier (estimé à Saint Luigi Gonzaga).

Poursuivant votre visite, bien que Nevers n'est pas très riche en vieux bâtiments civils vous devriez certainement visiter le Palais Ducal, maintenant un bâtiment administratif et le siège du Musée de la céramique. À la fin du XVIe siècle, l'art de la poterie a remplacé l'orfèvrerie et Nevers a acquis une réputation internationale dans ce domaine. L'introduction du travail de la céramique a été due à l'italien Louis de Gonzaga (1565-1595).

La visite peut procéder à la Porte du Croux, un bastion avec des tours de base carrée. Le système de défense de la Porte du Cloux a été complété entre 1417 et 1419 et c'est l'un des témoignages des anciennes fortifications de la ville. A l'intérieur on peut admirer une collection de sculptures et Antiquités romaines - parmi les plus prestigieuses pièces sont la tête d'un ange en pierre peinte du XIIIe siècle ; un torse d'une adolescente en marbre grec, de l'école de Praxitèle (IVe siècle av. J.-C.) ; et une autre statue masculine en marbre grec datant du IIIème siècle avant JC.

En ce qui concerne l'architecture militaire, Nevers est un véritable joyau. La ville était protégée au moyen-âge par les murs qui le rendent pratiquement inexpugnable, comme le prouve le siège infructueux qu'elle subit en 1617. Le mur d'enceinte a été développé jusqu'au XVIIe siècle, à partir d'un itinéraire planifié par Pierre de Courtenay au XIIe siècle. Pour apprécier la force de ses fortifications, renforcée par des tours solides, marcher jusqu'à la Rue de Loire. La visite de la vieille ville peut se terminer par l'Arc de Triomphe du XVIIème siècle, érigé pour commémorer la victoire lors de la bataille de Fontenoy (1745).

Histoire de Nevers

Nevers CathedralBeaucoup d'historiens de Nevers dans les siècles passés ont fait valoir que la ville existait avant l'arrivée des Romains en Gaule, principalement parce qu'ils l'avaient identifié avec la ville de « Noviodunum Haeduorum », mentionné par Julius Caesar (100-44 avant JC). Toutefois, il est maintenant généralement considéré que la preuve liant les deux villes est inférieure à convaincre - jusqu'à ce que les autres preuves émerge l'histoire de cette ancienne de Nevers reste très incertain.

S'agissant de certaines choses, vers le milieu du Ve siècle Nevers fut occupé par les Burgondes, puis, au sixième siècle, par les Carolingiens avec Clovis et ses descendants. Au sixième siècle, la ville semble avoir été d'une certaine importance, puisqu'il est devenu un évêché, avec la construction d'une cathédrale dédiée aux Saints Gervasio et Protais. Sous les Carolingiens (715-787) a été construit le couvent de Saint-Martin, et Pépin le bref (714-768) construit la première église de Saint Pierre.

Les constructions d'édifices religieux ont continué tout au long du IXe siècle, mais plus tard a subi une panne due à des invasions des hongrois et les Normands, qui a mis en grave crise, développement de la ville. Toutefois, il a connu une période de grande prospérité sous la domination du comte Guillaume (1040-1100). À cette époque il y avait un grand élan dans la reconstruction d'anciens bâtiments avec le nouveau style. Au XIIe siècle, sous le domaine de la Pierre de Coutenay (1184-1199), Nevers devint une municipalité autonome avec une bourgeoisie riche et entreprenante consacrée au commerce. Au XIIIe siècle, la ville s'est enrichie de nouveaux bâtiments dans le style gothique.

Dans les temps modernes, la ville était gouvernée par les ducs de Bourgogne et Gonzaga. Carlo III Gonzague (1629-1665) a ensuite vendu le Duché au Cardinal Mazarin en 1659, et le duché est passé à l'État à la fin du XVIIIe siècle.

Remarque : les photos du Palais Ducal et la cathédrale de Nevers sont protégés par copyright

Voir aussi:

Carte de Nevers et lieux à visiter